Soutenez nos projets Humanitaires pour Sauver des Vies

Il n’y aura pas de retour à «l’ancienne normale»


Il n’y aura pas de retour à «l’ancienne normale», les gouvernements doivent agir pour créer une nouvelle économie et plus d’emplois.

New York, 27 avril 2020 – La crise sanitaire urgente qu’est le COVID-19 a créé une récession historique avec des niveaux record de privation et de chômage, créant une crise humaine sans précédent qui frappe plus durement les plus pauvres, en particulier les femmes et les enfants. Dans un nouveau cadre publié aujourd’hui en tant que feuille de route pour soutenir le cheminement des pays vers la reprise économique et sociale, les Nations Unies appellent à une intensification extraordinaire du soutien international et de l’engagement politique pour garantir que les gens partout dans le monde aient accès aux services essentiels et à la protection sociale.
 
Le «Cadre des Nations Unies pour la réponse socio-économique immédiate à COVID-19: Responsabilité partagée, solidarité mondiale et action urgente pour les personnes dans le besoin» appelle à la protection des emplois, des entreprises et des moyens de subsistance pour enclencher une reprise sûre des sociétés et des économies dès que possible pour une voie plus durable, égalitaire et neutre en carbone – meilleure que «l’ancienne normale».

«Ce n’est pas seulement une crise sanitaire mais une crise humaine; une crise de l’emploi; une crise humanitaire et une crise de développement. Et ce n’est pas seulement les plus vulnérables. Cette pandémie montre que nous sommes tous à risque car nous ne sommes aussi forts que le système de santé le plus faible. Son ampleur sans précédent exige une réponse sans précédent », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, qui a présenté son rapport sur les impacts socio-économiques de COVID-19« Responsabilité partagée, solidarité mondiale »en mars.

« Tout ce que nous faisons pendant et après cette crise doit être fortement axé sur la construction d’économies et de sociétés plus égalitaires, inclusives et durables, plus résilientes face aux pandémies, aux changements climatiques et aux nombreux autres défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés », a-t-il déclaré. . Ce nouveau cadre publié aujourd’hui définit la manière dont les entités des Nations Unies concrétiseront cette vision sur le terrain.
 
Les décisions prises au cours des prochains mois seront cruciales pour la progression vers les objectifs de développement durable (ODD), le cadre des Nations Unies pour la relance économique et sociale.

Notant que lors de l’épidémie d’Ebola en 2014, plus de personnes sont mortes de l’interruption des services sociaux et de la crise économique que du virus lui-même, le cadre se concentre sur la protection des besoins et des droits des personnes les plus touchées par la pandémie, à commencer par les plus vulnérables les pays, les groupes et ceux qui risquent d’être laissés pour compte.

Tirant les leçons de la crise économique et financière mondiale de 2008-2009, le cadre note que les pays dotés de solides systèmes de protection sociale et de services de base ont le moins souffert et se sont rétablis le plus rapidement. Pour empêcher des milliards de personnes de sombrer dans la pauvreté, les gouvernements du monde entier devront rapidement adapter, étendre et étendre les «coussins» de sécurité, tels que les transferts en espèces, l’aide alimentaire, les régimes d’assurance sociale et les allocations familiales pour soutenir les familles.
 
Pour que les impacts de COVID-19 soient réduits, l’ONU appelle à une intensification extraordinaire du soutien pour faire face aux défis à venir, y compris des réponses immédiates de protection sociale qui tiennent compte des impacts différenciés sur les groupes vulnérables, les enfants, les femmes, les hommes et ceux dans le secteur informel. Cela est particulièrement urgent si l’on considère que 4 milliards de personnes, soit plus de la moitié de la population mondiale – dont deux enfants sur trois – ne bénéficient pas ou pas d’une protection sociale adéquate.

Source: Nations-Unies

Share With:
Rate This Article
No Comments

Leave A Comment


Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function jnews_encode_url() in /home/media4change/public_html/www/wp-content/plugins/jnews-social-share/class.jnews-select-share.php:225 Stack trace: #0 /home/media4change/public_html/www/wp-content/plugins/jnews-social-share/class.jnews-select-share.php(357): JNews_Select_Share::get_select_share_data('facebook', false) #1 /home/media4change/public_html/www/wp-content/plugins/jnews-social-share/class.jnews-select-share.php(65): JNews_Select_Share->build_social_button('facebook') #2 /home/media4change/public_html/www/wp-includes/class-wp-hook.php(303): JNews_Select_Share->render_select_share('') #3 /home/media4change/public_html/www/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters(NULL, Array) #4 /home/media4change/public_html/www/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #5 /home/media4change/public_html/www/wp-includes/general-template.php(3031): do_action('wp_footer') #6 /home/media4change/public_html/www/wp-content/themes/discussionwp/framework/modul in /home/media4change/public_html/www/wp-content/plugins/jnews-social-share/class.jnews-select-share.php on line 225