Contact Recherche English
logo


Retour aux actualités

Une Caravane Ouest Africaine pour la Terre et l’Eau lancée, à Abidjan

écrit par "Admin M.B"
il y a 6 mois
258 vue(s)
En Côte d'Ivoire, la caravane sillonnera les villes de Man, de Daloa et d'Aboisso du 14 au 19 novembre [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir]

La deuxième édition de la Caravane ouest africaine a été lancée vendredi dans la capitale politique ivoirienne.

Prévue du 10 au 30 novembre 2018, la caravane, initiée par la plateforme Convergence globale des luttes pour la Terre et l'Eau (CGLTE), démarrera par la Guinée, puis traversera la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo et prendra fin au Bénin.

Pour l’étape de la Côte d’Ivoire, ce sont environ 300 caravaniers composés de représentants des communautés, des mouvements sociaux, des organisations paysannes et de la société civile en provenance de 7 pays qui y sont attendus, a annoncé le point focal de la CGLTE, Mme Koné Kadidja.

Les caravaniers sillonneront les villes de Man, de Daloa et d’Aboisso du 14 au 19 novembre 2018, a-t-elle fait savoir. 

Selon Mme Koné, cette activité a pour objectif de « contribuer à une transformation sociale notamment par la sensibilisation et le plaidoyer pour l’amélioration des politiques et les textes législatifs en cours de ratification, d’élaboration ou révision sur le foncier, l’eau, les semences paysannes, le pastoralisme, la pêche », pour défendre la souveraineté alimentaire en promouvant l’agro-écologie paysanne qui s’appuie sur le droit humain à l’alimentation. Aussi, permettra-t-elle « la sensibilisation des populations sur la nécessité de lutter pour le renforcement des synergies d’action des organisations et mouvements au niveau de chaque pays, l’amélioration de l’implication des femmes et des jeunes dans la gouvernance foncière et le renforcement du dialogue avec les gouvernants », a-t-elle ajouté.

La terre, l’eau et les semences sont des thématiques qui intéressent tout le monde, a renchéri Mme Zaï Pauline, également point focal de la caravane. « Que nous soyons ministres, producteurs, élus, travailleurs, fonctionnaires…, nous dépendons tous de la terre. C’est une question qui mérite l’attention de chacun d’entre nous quelque soit notre niveau. Donc notre première attente, c’est la mobilisation de toute la société depuis la base jusqu’au sommet. Notre deuxième attente, c’est le regard des décideurs sur nos programmes et notre combat, pour que ce que nous développons puisse trouver un écho favorable afin que des politiques en matière de ces questions soient révisées », a-t-elle estimé.

Créée en 2015, au Mali, la Convergence globale des luttes pour la Terre et l'Eau - Ouest africaine (CGLTE-OA) est composée de 14 plateformes nationales, d’une coordination régionale regroupant près de 350 organisations. Elle mène des actions collectives basées sur des analyses et propositions communes et travaille essentiellement au niveau des législations sur le plan national et régional.

« Droit à la terre, à l’eau et à l’agroécologie paysanne : une lutte commune ! » est le thème consacré cette année à la caravane ouest africaine.

La redaction 



Dans la même catégorie


Autres articles
Jeunes/Femmes/Enfants

Côte d'Ivoire: Des PME s’engagent à s’améliorer pour être éligibles à des financements

Les PME ont pris, entre autres, l'engagement de respecter les conditions de financement des institutions financières, de pérenniser leurs activités par une organisation efficiente, de promouvoir la bonne gouvernance, de renforcer de façon continue leur capacité managériale, d'exécuter les marchés publics dans les délais, [...]
Nombre de vues : 253 vue(s)
Immigration/Intégration

Immigration clandestine: Un débat pour stopper les préjugés

« Migrations entre mythes et réalités : comprendre les enjeux et dépassionner le débat ». Le sujet est d'actualité. Ainsi, en marge du Sommet Union Européenne-Union Africaine, qui se tient à Abidjan (Côte d'Ivoire), l’Ambassade de France, l’Ambassade d’Allemagne,  le [...]
Nombre de vues : 276 vue(s)
Droits de l'Homme

Droits de l'homme -Atum lomen delenit augue lipsum emamt duis dolore te feut ament somemn ...

Texte
Nombre de vues : 252 vue(s)
Réduction des Inégalités

Traite des personnes: Mariatou Koné appelle à dénoncer les cas de victimes

C’était au cours d’une conférence publique tenue à Abidjan, dans le cadre la commémoration de la 4e édition de la journée mondiale de lutte contre la traite des êtres humains. « Il faut avoir le courage de venir dénoncer les cas de victimes de traite. Si on ne le fait pas, des victimes vont souffrir à [...]
Nombre de vues : 251 vue(s)

Place de la femme journaliste politique en Côte d’ivoire: Le SFJ ouvre le débat, à son 2e « Afterwork »

Après un franc succès de son premier afterwork tenu en février à Abidjan-Cocody sur le thème : « Le réseautage en journalisme, pourquoi et comment », le Salon des jeunes Femmes Journalistes (SFJ) remet le couvert. Cette fois, en partenariat avec la Friedrich Ebert Stiftung (FES), les invités participeront à un débat autour [...]
Nombre de vues : 55 vue(s)


Soutenir Media4Change

Faites un don pour apporter votre pierre à l'édifice

© Media4Change Media4change, le Journal du Développement durable.
" Parce que le Développement est un besoin"