Contact Recherche English
logo


Retour aux actualités

Un outil de plus pour prévenir le paludisme au Zimbabwe

écrit par "Admin M.B"
il y a 1 mois
67 vue(s)
Un enfant souffrant du paludisme dans un lit d’hôpital au Zimbabwe. (© Gideon Mendel/Corbis/Getty Images) [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir]

Il n’y a pas longtemps encore, les tout-petits de Chapoto au Zimbabwe succombaient souvent aux fièvres aiguës du paludisme dans ce village à la frontière avec la Zambie et le Mozambique.

« On enterrait nos bébés parce qu’on croyait qu’ils
Intitulé Dipa la malaria, ce qui signifie « la lance pour vaincre le paludisme une fois pour toutes », ce livre est le fruit d’un projet piloté par le Programme d’aide contre le paludisme au Zimbabwe et réalisé en collaboration avec des membres de la communauté de Chapoto et le financement de la Presidential Malaria Initiative (PMI), un programme du gouvernement américain.

« On a appris qu’on devait nous rendre très vite à un dispensaire ou à un hôpital avant que les enfants ne commencent à avoir des convulsions s’ils sont malades », souligne Mme Karerahonye.
Tous les ans, 435 000 personnes meurent du paludisme à travers le monde, et 219 millions d’autres souffrent de cette maladie propagée par des moustiques infectés. La majorité des cas de paludisme est recensée en Afrique.

La « lance » pour vaincre le paludisme
Les récits fictifs racontés dans le livre audio ont été enregistrés par les habitants du village eux-mêmes, jouant le rôle des différents personnages mis en scène. Ils décrivent les symptômes de la maladie et les problèmes qui se posent souvent ainsi que la manière de les surmonter.

Au Zimbabwe, l’USAID a distribué 807 700 moustiquaires imprégnées d’insecticides au cours de l’année budgétaire 2018. (Département d’État/D. Thompson)

Dans l’une des histoires, l’enfant de 5 ans d’un jeune couple contracte le paludisme et l’infection se complique parce qu’il n’a pas reçu des soins dès le début. Sur le chemin du dispensaire, la famille fait face à diverses situations qui lui donnent l’occasion d’apprendre à soigner, à contrôler et à prévenir le paludisme.

À Chapoto, comme dans d’autres communautés où sévit le paludisme, la maladie est contrôlée de plusieurs façons, dont :

la pulvérisation intradomiciliaire d’insecticide qui permet de traiter les murs et les plafonds, lieux de prédilection des moustiques, en toute sécurité ;
la distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticides à placer au-dessus des lits pour protéger les gens pendant leur sommeil ;
le traitement dans les dispensaires et par le biais des programmes de prévention visant spécifiquement les femmes enceintes
L’idée de créer un livre audio est l’une des formules originales, avec les chants et les danses, que la PMI a financées pour disséminer les informations nécessaires à la prévention du paludisme.

« Dipa a eu un effet perceptible », indiquent des professionnels de la santé qui travaillent pour la PMI.

« Dipa est bon pour nous », déclare Serina Karerahonye.

Cet article se fonde sur un billet de blogue de l’Initiative présidentielle de lutte contre le paludisme*.

Source: ShareAmerica



Dans la même catégorie


Autres articles
L'Expert

Le trafic de la peau de jaguar fait rage en Amérique Latine

Nombre de vues : 146 vue(s)
Gouvernance

Les États-Unis et la Côte d’Ivoire signent un Compact de 525 millions de dollars

La cérémonie de signature s'est déroulée à Washington, en présence du Président ivoirien Alassane Ouattara, le PDG par intérim du MCC, Jonathan Nash et le Sous-secrétaire d'Etat américain, John Sullivan. Le Compact du MCC avec la Côte d’Ivoire est destiné à soutenir la croissance et les [...]
Nombre de vues : 252 vue(s)
Environnement/Climat

Conférence Islamique des Ministres de l’Environnement au Maroc: Dr. Aboua représente la Côte d’Ivoire

Selon une note dont copie nous a été rendue, la Côte d’Ivoire a été représentée, à cette rencontre placée sous le haut patronage de sa Majesté le Roi Mohammed VI et sous la présidence effective de son Altesse Royale ( S.A.R) la Princesse Lalla Hasnaa, par le Directeur Général de l’Environnement [...]
Nombre de vues : 329 vue(s)
Environnement/Climat

Réactions aprés la clôture de la deuxième conférence sur l'émergence en Afrique

Matata Ponyo, Premier Ministre Honoraire de la RDC : « L’émergence n’est pas un cadeau » Les institutions de qualité constituent un facteur d’émergence. Sans des institutions publiques de qualité, l’émergence est un rêve. Donc là, il y a nécessité pour les gouvernements [...]
Nombre de vues : 231 vue(s)
Jeunes/Femmes/Enfants

La commémoration de la Journée internationale des femmes sera l’occasion de célébrer les personnes et les activistes qui innovent en faveur de l’égalité des sexes

« L'innovation façonne et change la manière dont les gens vivent dans le monde entier. Nous devons donc prendre les choses en main, et l’utiliser pour améliorer la vie des femmes et des filles », a déclaré la directrice exécutive d’ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka. « L’innovation est un élément clé [...]
Nombre de vues : 69 vue(s)


Soutenir Media4Change

Faites un don pour apporter votre pierre à l'édifice

© Media4Change Media4change, le Journal du Développement durable.
" Parce que le Développement est un besoin"