Contact Recherche English
logo


Retour aux actualités

Les gouvernements du Ghana et de la Côte d'Ivoire ont échoué en matière de protection de la forêt

écrit par "Admin M.B"
il y a 2 ans
734 vue(s)
Les chocolatiers et les gouvernements ivoirien et ghanéen doivent stopper la destruction des forêts. PH: DR [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir]

Les dernières données publiées par Hansen data sur Global Forest Watch (et expliquées plus en détail ici dans ce billet de blog) révèlent qu'en 2018, le taux de perte forestière a bondi de 26 % en Côte d'Ivoire. Ce pays affiche donc le 2e taux le plus élevé au monde d’accroissement de la déforestation, juste après le Ghana. La majeure partie de la déforestation observée dans cette région du monde serait liée à la culture du cacao et à l'exploitation minière.

Qui sont les responsables ? 

Le rapport de Mighty Earth, Chocolat : mensonges sous emballage, a relevé très précisément ces points chauds en Côte d'Ivoire, et a même rigoureusement classé les parcs et les aires protégées du pays, les meilleures comme les pires.

Notre rapport a également souligné que l'Initiative cacao & forêts, IMPACT, s'est révélée d'une médiocrité peu reluisante. La responsabilité incombe tant à l'industrie du cacao qui traîne des pieds à adopter des mesures concrètes, qu'à l'IDH pour la faiblesse de sa coordination. 

 Tout juste dimanche dernier, nous avons désigné dans notre Palmarès de Pâques quelles entreprises sont probablement les plus à blâmer. 

Mais le gouvernement de la Côte d'Ivoire a aussi échoué de manière spectaculaire dans ce domaine. Il n'a pas tenu ses promesses et met l'ensemble du pays en péril : les forêts sont des machines à pluie. Sans les forêts, les pluies disparaîtraient, menaçant les conditions de vie et les revenus de millions d'agriculteurs.  

Les chocolatiers et les gouvernements de la Côte d'Ivoire et du Ghana doivent entreprendre des mesures urgentes pour empêcher cette destruction évitable et faire de l’industrie du cacao une industrie.

 

Source: Mighty Earth 



Dans la même catégorie
Environnement/Climat

Dieselgate : Volkswagen plaide coupable

Nombre de vues : 742 vue(s)


Autres articles
Réduction des Inégalités

Levée de fonds en soutien aux orphelins en période du Covid-19

Face à la crise sanitaire du COVID-19 qui sévit de plus en plus, plusieurs mesures ont été prises par les gouvernements pour briser la chaîne de propagation de la maladie. La menace que représente cette pandémie fait appel à notre sens de la solidarité. Ainsi, des actions sont menées par les gouvernements, les organisations de [...]
Nombre de vues : 775 vue(s)
Environnement/Climat

Réhabilitation des infrastructures routières: L’AFD décaisse 150 milliards FCFA

La coopération ivoiro-française continue de porter ses fruits. Le ministre ivoirien des Infrastructures Economiques, Amédé Kouakou Koffi, a annoncé, ce jeudi, un financement de 150 milliards FCFA en vue de la réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferkessédougou, au Nord du pays. L’enveloppe, a-t-il indiqué, a été [...]
Nombre de vues : 622 vue(s)
Environnement/Climat

Pour avoir pollué des singes/ Volkswagen suspend un haut responsable

Il s'agit d'une décision temporaire, le temps de mener l'enquête. La direction du constructeur allemand Volkswagen a annoncé, mardi 30 janvier, suspendre son lobbyiste en chef pour le rôle qu'il a lui-même admis avoir joué dans l'organisation des tests d'émissions polluantes sur des singes. "Thomas Steg [...]
Nombre de vues : 939 vue(s)
Justice/Sécurité

Les manigances d'Abidjan pour soutenir les putschistes de 2015 au Burkina

Le pouvoir ivoirien a-t-il soutenu « le coup d’État le plus bête du monde », qui a déstabilisé le Burkina Faso en septembre 2015 ? Voilà deux ans que les Burkinabè se posent la question. Et que le juge François Yaméogo, chargé d’instruire ce dossier au sein du tribunal militaire de Ouagadougou, tente de trouver [...]
Nombre de vues : 1424 vue(s)
Environnement/Climat

Climat: A Bangkok, les négociations dévoilent des progrès inégaux sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris

  A trois mois de la COP 24, des pourparlers de l’ONU sur le changement climatique organisée à Bangkok, en Thailande, se sont conclus dimanche sur un constat mitigé : les progrès sur les directives de mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat sont inégaux. Pour la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques [...]
Nombre de vues : 691 vue(s)


Soutenir Media4Change

Faites un don pour apporter votre pierre à l'édifice

© Media4Change Media4change, le Journal du Développement durable.
" Parce que le Développement est un besoin"