Contact Recherche English
logo



Les États-Unis offrent une récompense pouvant aller jusqu’à 10 millions de dollars pour des informations menant à la perturbation des mécanismes financiers du Hezbollah, une organisation terroriste mondiale.

Dans le cadre du programme « Rewards for Justice », le département d’État des États-Unis offre des récompenses dans le but de traduire des terroristes en justice et de prévenir des actes de terrorisme contre des Américains dans le monde. Depuis le lancement du programme en 1984, les États-Unis ont payé plus de 150 millions de dollars à plus de 100 personnes qui ont fourni des informations de nature à aider à mettre des terroristes derrière les barreaux ou à prévenir des actes de terrorisme à travers le monde.

 

Plus particulièrement, les États-Unis recherchent des informations qui aideraient à identifier des éléments ou des entités liés au Hezbollah :

  • Ses sources de revenus, y compris ses principaux donateurs.
  • Les banques ou les institutions dont il se sert pour ses transactions.
  • Ses entreprises ou ses investissements.
  • Ses mécanismes financiers criminels de blanchiment d’argent.
  • Les sociétés-écrans qui lui permettent d’obtenir des technologies pouvant être utilisées comme armes.

Le Hezbollah est une organisation terroriste basée au Liban qui reçoit des armes, de l’entraînement et des fonds de la part de l’Iran. Le Hezbollah engrange des revenus grâce à l’agrégation de fonds provenant de l’Iran, de sociétés internationales et d’investissements, d’un réseau de donateurs et d’activités de blanchiment d’argent.

Ces trois individus sont des exemples de financiers et de facilitateurs clés du Hezbollah que les États-Unis ont placés sur leur liste de « terroristes internationaux spécialement désignés » :

Adham Tabaja est membre du Hezbollah et mène des opérations commerciales à travers le Moyen-Orient et l’Afrique de l’Ouest au nom de cette organisation terroriste.

Mohammad Ibrahim Bazzi est un des financiers principaux du Hezbollah auquel il a fourni des millions de dollars découlant de ses activités commerciales en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Ali Youssef Charara est un financier clé du Hezbollah de la part duquel il a reçu des millions de dollars dans le but de les investir dans des projets commerciaux dont les bénéfices soutiennent en retour le groupe terroriste.

Pour plus d’informations sur ces offres de récompense, veuillez visiter le site web de « Rewards for Justice » à www.rewardsforjustice.net*, ou par email (LH@rewardsforjustice.net).

Source: ShareAmerica



Dans la même catégorie


Autres articles
Réduction des Inégalités

Côte d’Ivoire: Une aide américaine pour "réduire la pauvreté"

“Je suis ravie d’annoncer que le Conseil d’Administration du MCC a approuvé l’octroi d’un programme Compact à la Cote d’Ivoire,” a dit le Directeur General par intérim Jonathan Nash. “La Côte d’Ivoire est un exemple de ‘l’Effet MCC’ – c’est à dire de la capacité du MCC [...]
Nombre de vues : 263 vue(s)
Economie verte

Le président de la BAD va créer un fonds pour les jeunes agriculteurs et les agripreneurs africains

« Je m’engage à consacrer les 250 000 dollars de ma récompense du Prix mondial de l'alimentation pour mettre en place un fonds entièrement dédié au financement des jeunes Africains actifs dans l’agriculture pour nourrir l'Afrique », a-t-il déclaré. « Nous allons nous lever et nourrir [...]
Nombre de vues : 264 vue(s)
Jeunes/Femmes/Enfants

Farafina Mousso 2019: Les championnes de la Diaspora bientôt célébrées

Les efforts des femmes leaders de la diaspora africaine aux Etats-Unis d'Amérique ne passent plus inaperçus. Stéphanie Hien, promotrice culturelle, a décidé de mettre en lumière ces héroïnes du social, à travers une célébration annuelle dénommée Farafina Mousso. Après le succès de la [...]
Nombre de vues : 369 vue(s)
Economie verte

Alimentation: Trois lauréats du Prix mondial appellent à une action pour sauver les cultures en Afrique

Mais, pour ce faire, la communauté internationale doit agir de manière prompte, concertée, et à grande échelle. Originaire d’Amérique, la chenille légionnaire d’automne (Spodoptera frugiperda) sévirait déjà dans 28  pays africains et dévaste les récoltes, comme les champs de maïs, dont [...]
Nombre de vues : 233 vue(s)
Environnement/Climat

Comment les investissements de la BAD dans la jeunesse font naître l’espérance d’une Afrique nouvelle

 Les statistiques actuelles situent le taux de chômage global à 8 % tandis que le taux de chômage chez les jeunes tourne autour de 13 %.   60 % des personnes sans emploi sont de jeunes femmes et de jeunes hommes. Parmi les jeunes qui travaillent, beaucoup sont contraints à occuper un emploi faiblement productif dans le secteur informel. Apporter aux jeunes [...]
Nombre de vues : 70 vue(s)


Soutenir Media4Change

Faites un don pour apporter votre pierre à l'édifice

© Media4Change Media4change, le Journal du Développement durable.
" Parce que le Développement est un besoin"