Contact Recherche English
logo


Cheick Chérif Oumar aux Musulmans: « Evitons de faire des études de l’enfant une divinité qu’il adore »

écrit par "Admin M.B"
il y a 3 mois
166 Vues



Animant une conférence publique sur le thème « quelle éducation religieuse pour nos enfants », samedi 13 avril 2019, au centre national de matériel scientifique, dans la commune de Cocody, le Guide spirituel de la communauté Nasrul-Ilm Côte d'Ivoire, Cheick Chérif Oumar Abdul Aziz, a exhorté les fidèles musulmans à transmettre aux enfants, dès leur plus jeune âge, des valeurs fondamentales: la foi et la connaissance que comporte la révélation coranique.

 

A cette occasion, Cheick Chérif Oumar Abdul Aziz a abordé non seulement les règles pratiques à inculquer à l’enfant en matière de culte et de comportement social, mais bien au-delà il a évoqué les dimensions culturelle, intellectuelle et psychologique de l’éducation, visant constamment à protéger l’enfant Musulman des déviances psychiques (le non-respect de l'enfant, la dissimulation des sentiments, le manque de communication, le non-respect à l'égard des parents ) qui sont, hélas, si communément observables chez de nombreux jeunes tout autour de nous.

 

 

 

Selon lui, l'éducation est un aspect important dans la religion islamique, pour ne pas dire le plus important ; elle est le fondement, la base même sur laquelle la communauté va se reposer pour se constituer et se reconstituer, par la transmission des valeurs et des principes aux générations à venir.

 

Poursuivant, le conférencier a indiqué que l'école est un élément majeur de l’éducation, de la formation de l’esprit critique des futurs citoyens et donc du dialogue interculturel. Toutefois, elle ne doit pas être un but pour la réussite des enfants, mais plutôt un moyen.

 

« Quand on envoie nos enfants à l'école, il faut qu'on leur fasse savoir que c'est un moyen pour réussir et non le but. Evitons de faire des études de l’enfant une divinité qu’il adore », au risque de résumer sa vie à cela, a-t-il préconisé aux fidèles musulmans.

 

Pour le Guide spirituel de la communauté Nasrul-Ilm Côte d’Ivoire, la mission principale des parents, c'est de guider les enfants, c'est de les ouvrir des perspectives. Par conséquent, ils ne doivent pas être "durs"’ avec ceux-ci dans la transmission du savoir.

 

« Ne soyons pas une société où nos enfants nous respectent, mais ne nous aiment pas. Ce n’est pas en développant la terreur avec vos enfants qu'ils réussiront (...). Soyons doux avec eux et respectons les, car le prophète Mohamed (PSL) respectait les enfants (...). Faisons en sorte qu'il y ait communication, ouverture entre nous, qu'il y ait une vraie transmission des savoirs, et qu'il y ait aussi du respect, et de la gratitude envers nos enfants », a conseillé Cheick Chérif Oumar Abdul Aziz.

 

Rédaction.




Religion: La 19e édition de la Semaine "Cheikh Ibrahima Niass" lancée

La 19e édition de la Semaine internationale "Cheikh Ibrahima Niass" aura lieu du 27 au 31 mars 2019 à Abidjan, a annoncé, mercredi, le [...]
Nombre de vues : 308 vue(s)

La "tontine sexuelle" au centre d'une caravane de sensibilisation en milieu scolaire

La deuxième étape de la caravane de sensibilisation sur la santé sexuelle et reproductive en milieu scolaire dénommée le [...]
Nombre de vues : 210 vue(s)

Côte d’Ivoire : Le CSRS abrite une Université d'été à Abidjan

Une trentaine d'étudiants doctorants, venus des pays d'Afrique, d'Europe, d'Amérique et d'Asie, participent depuis le jeudi 13 juin 2019, à une [...]
Nombre de vues : 103 vue(s)

Soutenir Media4Change

Faites un don pour apporter votre pierre à l'édifice

© Media4Change Media4change, le Journal du Développement durable.
" Parce que le Développement est un besoin"